Nos déchets peuvent-ils produire de l’énergie ?

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

L’urbanisation et le développement des ménages s’accompagnent d’une croissance exponentielle de production de déchets. Une mauvaise gestion de ces détritus peut pourtant nuire à l’environnement et à la santé de la population. Une solution couramment employée consiste à produire de l’énergie à partir des déchets. Cette énergie alimente le réseau électrique, le système de chauffage, et même les voitures. Comment transformer les déchets en source d’énergie ?

Le biogaz et le bioéthanol, des énergies renouvelables avec les déchets organiques

Les déchets organiques sont sujets à la fermentation. Par l’action de microorganismes, la matière biologique se désagrège en laissant échapper des substances énergétiques. Il s’agit du biogaz, utilisable pour remplacer le gaz naturel dans le chauffage.

Les résidus de colza, de tournesol, de moutarde et de soja pourrissent en produisant de l’éthanol biologique. Cette substance est directement exploitable pour le chauffage et la cuisson des repas. Mais en subissant un processus plus poussé d’épuration, le bioéthanol s’emploie comme carburant pour faire fonctionner les voitures.

Afin de produire de l’énergie avec les déchets, ceux-ci sont placés dans un appareil appelé digesteur. Ils sont chauffés pendant des jours sous des conditions spécifiques de pression et de température.

Zoom sur l’incinération

Les déchets non revalorisables sont détruits dans un incinérateur. Ainsi, le site de combustion se transforme en véritable fournaise. Pour profiter de ce flux important de chaleur, un système de récupération est installé. A la manière d’une chaudière, le foyer est confiné dans un espace en contact avec un réservoir d’eau. La chaleur va vaporiser le liquide et une vapeur à très haute pression s’en échappe. De là, deux types d’énergie sont reçus :

  • Une énergie calorifique : l’eau chauffée alimente un réseau de chauffage.
  • Une énergie électrique : la vapeur à haute pression actionne un alternateur.

Une autre alternative pour produire de l’énergie avec les déchets, les CSR

Il existe un procédé qui permet de transformer les ordures non recyclables en combustibles. Ainsi, les déchets textiles, les plastiques, les papiers et les pneus sont transformables en combustibles solides de récupération (CSR). Pour ce faire, les déchets subissent un broyage. La poussière est ensuite éliminée au moyen d’un procédé de brumisation. Les produits indésirables tels que les métaux et les minéraux sont rejetés. Le processus s’achèvera par la création de granulés de CSR.

Ces combustibles solides sont employés dans des chaudières, afin de remplacer les combustibles fossiles. Avec leur coût relativement bas (autour de 15 euros par tonne), les CSR sont économiques. En plus, ils évitent l’enfouissement des déchets.

Plan du site