Quelle différence entre la Biomasse et la Géothermie ?

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

L’énergie est le principe permettant à tout être vivant et toute machine de fonctionner. Dans la nature, elle se présente sous des formes variées. Et le travaille des chercheurs consiste à transformer une forme d’énergie en une autre. La géothermie et la biomasse font partie de cette activité transformatrice. Ainsi, chaque foyer et chaque ville pourra bénéficier d’une solution énergétique moins coûteuse. Alors qu’est-ce qui différencie la biomasse de la géothermie ?

Qu’est-ce qui est transformé en énergie dans la biomasse ?

La biomasse désigne toutes les substances organiques utilisées pour produire de l’énergie. Ces matières biologiques peuvent être des déchets agricoles (fouins, déjection animale, os, etc.). Elles concernent également les déchets ménagers comme les restes de nourritures et les meubles en bois.

Il est possible de soutirer de l’énergie à partir de ces matières. Une première méthode consiste à les incinérer. Dans une usine spécialisée, les déchets organiques sont brûlés. La combustion va alors produire de la chaleur pour vaporiser de l’eau et créer une vapeur à haute pression. Cette vapeur servira ensuite à faire tourner un alternateur, afin d’obtenir de l’électricité. La chaleur reçue peut également alimenter un réseau de chauffage.

Une autre solution d’exploitation de la biomasse consiste à la fabrication de biogaz et de bioéthanol. Placé dans un appareil appelé digesteur, l’amas biologique se fermente et laisse échapper du méthane et/ou de l’éthanol.

La géothermie, exploitation de l’énergie du noyau de la terre

La science a montré qu’à chaque fois que vous descendez de 100 m de profondeur dans le sol, la température augmente de 3 °C. Ainsi, le fond de la terre est une source de chaleur. Cette énergie calorifique est utilisable, grâce à des capteurs constitués d’eau et d’antigels. L’ensemble des techniques permettant l’exploitation de cette chaleur du sol est consigné sous le nom de géothermie.

La géothermie se décline en deux types :

  • Géothermie horizontale : elle nécessite une surface 1,5 à 2 fois plus importante que la surface chauffée.
  • Géothermie verticale : elle s’opère par un forage de 50 à 100 m.

Les avantages de la biomasse et de la géothermie

La géothermie permet jusqu’à 70 % d’économie. Sa source est inépuisable, et elle n’émet aucun gaz à effet de serre. La biomasse utilisée comme combustible est beaucoup moins cher que l’électricité et le gaz naturel. De plus, les cendres sont réutilisables pour fabriquer de l’engrais. Le biogaz est employé pour chauffer les pièces. Le colza, le tournesol, le soja et le lin produisent du bioéthanol par fermentation. Cette substance joue le rôle de remplacement pour l’essence, lorsqu’elle a un niveau élevé d’épuration. 

Plan du site